Fatou Diouck : « Etre dans le haut de tableau de la Ligue A Féminine et se qualifier en Coupe d’Europe avec le PAVVB »

Fatou Diouck : « Etre dans le haut de tableau de la Ligue A Féminine et se qualifier en Coupe d’Europe avec le PAVVB »

11 juillet 2020 0 Par Block-Out Actu
Listen to this article

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à une joueuse originaire du Sénégal dont elle a été la capitaine en Equipe Nationale. Globetrotteuse, elle connait les championnats d’Europe (France, Finlande) et d’Asie (Azerbaïdjan, Corée du Sud, Thaïlande). C’est Fatou Diouck, la nouvelle pointue du Pays d’Aix Venelles Volley-Ball (PAVVB).

Bonjour Fatou, d’abord merci de nous accorder du temps pour cette interview avec Block-Out. Peux-tu nous raconter comment s’est passé la saison dernière lorsque que tu évoluais avec le RC Cannes ?
Cette saison, particulièrement, n’a pas été simple. Je suis très fière de mes coéquipières et du staff, ensembles, nous nous étions qualifiés aux playoffs et à la phase finale de la Coupe de France. Je n’ai jamais connu une saison avec autant d’émotions au sein d’un club pour jouer et faire des résultats. Et je tiens à être reconnaissante du soutien des bénévoles, des Blue Angels et d’une partie des dirigeants. La saison s’est interrompue soudainement avec la crise sanitaire mondiale, ce qui a été sportivement frustrant. Et comme d’autres joueuses de l’équipe, je suis toujours en négociation avec le club vis-à-vis du versement des derniers salaires.

Comment est arrivée l’opportunité de partir au Pays d’Aix Venelles Volley-Ball ?
Je savais que je n’allais pas rester à Cannes donc je cherchais un club pas loin de ma sœur qui habite à Marseille et j’aime bien jouer à Venelles (l’ambiance, l’accueil et la salle est chaude). Quand Alexandre Hubner (NDLR : Manager Général au PAVVB) m’a contactée et m’a présenté les ambitions du club, j’ai été de suite séduite.

Tu as connu beaucoup de championnats nationaux, comment qualifierais-tu celui de France ?
Hummm, je dirais qu’il y a encore des choses à faire. En Asie on joue dans des salles de 3000 personnes, au minimum. Aussi, la prise en charge dans les clubs c’est  autres choses sans parler des salaires. Après niveau jeu, chaque pays a sa particularité et ça j’aime !

Quel est la joueuse la plus forte que tu aies pu rencontrer dans un match dans ton périple international entre l’Europe et l’Asie ?
C’était contre Iekaterina Gamova à Dynamo Kazan.

Quel est ton meilleur souvenir concernant le volley ?
Quand mes parents sont venus me voir jouer.

Quel est ton championnat préféré ?
Hummm question très compliquée… Je dirai le championnat asiatique (Thaïlande et Corée du Sud).

Tu as été la capitaine emblématique des Lionnes, l’Equipe du Sénégal que tu as décidé de quitter, quelques années déjà. N’es-tu pas tentée d’y retourner ?
J’ai fait mon temps avec l’équipe nationale et j’en suis très fière car j’ai tout donné. Maintenant, c’est à la relève de faire parler du Sénégal. Je les suis de très près.

Aujourd’hui, quel est ton ou quels sont tes plus grands objectifs à atteindre ?
Pour cette saison, c’est d’être dans le haut de tableau de la Ligue A Féminine et se qualifier en Coupe d’Europe avec le PAVVB.

As-tu un mot, un message personnel pour les personnes qui te suivent sur les Réseaux Sociaux ?
Je les aime… Je suis très touchée par leur soutien pour un sport pas connu. Merci d’être là ! Vous êtes ma motivation.

Suivez-la sur les Réseaux Sociaux :
Facebook 👉 https://www.facebook.com/FATOU-DIOUCK-Officiel-1538969956339156/
Instagram 👉 https://www.instagram.com/fatou19diouck/

Questions flashs :
Ton pays préféré ?
Le Sénégal
Chanteur préféré/Chanteuse  préférée ?
PPS the Writah
Activité préférée en dehors du volley ?
Plage, scrabble en famille
L’athlète qui t’a le plus inspirée ?
Giba du Brésil
Ta phrase lorsque tu es dans un creux ?
Work hard, Play hard !