DEF : Clin d’oeil à Suzanne Lorthoy-Szelangiewicz de l’USM Malakoff

DEF : Clin d’oeil à Suzanne Lorthoy-Szelangiewicz de l’USM Malakoff

25 octobre 2020 0 Par Ariane
Listen to this article

Notre spécialiste de la Division Elite Féminine, Ariane est allée interviewer avec la centrale Suzanne Lorthoy-Szelangiewicz alias « Suzon » (1m78, 25 ans), nouvellement promue en Elite avec l’USM Volley-ball Malakoff grâce à un engagement sans faille et une volonté collective (1ère après 15 matchs en N2).

A lire aussi 👉 DEF : Lumière sur Caroline Clément, libero au Volley-Club Harnésien

A quel âge as-tu commencé le volley ?
J’ai commencé le volley vers 4 – 5 ans en baby volley en UFOLEP (Volley Club de Guesnain puis Volley Club d’Emerchicourt) dans le Nord. A 15 ans, j’intègre le pôle espoir de Wattignies et je continue ma formation au Volley Club Harnésien pendant 3 ans puis 2 ans au Volley Club de Marcq en Baroeul. Je m’envole vers la capitale pour poursuivre mes études, malheureusement non compatibles avec le volley (arrêt 2 ans). Puis je retrouve le terrain sous les couleurs de Levallois pendant 2 ans et maintenant l’USM Malakoff .

Pourquoi avoir choisi ce club ?
J’en avais entendu que du bien, que ce soit en termes de collectif, de l’ambiance ou du coaching. J’ai vraiment eu de la chance d’être choisie et d’avoir participé à la montée en Elite.

Quelles sont tes impressions sur l’équipe de cette saison ?
L’équipe n’a pas vraiment changé, nous perdons malheureusement deux « grosses » réceptionneuses-attaquantes. On conserve quand même un beau collectif sans contrat professionnel.

Combien il y a-t-il de joueuses et combien de nouvelles joueuses ?
Nous sommes 11 joueuses dont une nouvelle arrivée « Maylis » réceptionneuse – attaquante.

Quelles sont les ambitions pour cette nouvelle saison ?
Avant toute chose, c’est découvrir le « haut niveau » et de prendre énormément de plaisir face à des équipes parfois bien supérieures. D’avoir la rage de vaincre et d’essayer avant tout de se maintenir car nos moyens techniques et financiers sont bien moindres que nos adversaires… J’espère qu’on conservera notre solide collectif dans la défaite comme dans les victoires, mais surtout de prendre cette montée comme une belle expérience quoiqu’il arrive !

As-tu des conseils pour les jeunes joueuses ?
A tous les jeunes joueuses qui souhaiteraient arriver vers le plus haut niveau, je leur dirais de ne jamais rien lâcher ! De croire à leurs rêves. Jamais, je n’aurais imaginé pouvoir accéder à ce niveau. Tout est réalisable quand on a la rage de jouer et la rage de vaincre avec un collectif aussi soudé.

Suivez le Club Féminin de Malakoff sur sa page Facebook 👉 USM Volley Ball Malakoff.