L’ASPTT Mulhouse : les clefs d’un succès en attendant  l’alignement des étoiles

L’ASPTT Mulhouse : les clefs d’un succès en attendant l’alignement des étoiles

10 novembre 2019 0 Par Block-Out Actu

L’Equipe de Mulhouse a commencé cette saison sans tomber une seule fois. Aucune autre équipe française n’a réussi cela, ni chez les hommes, ni chez les femmes. L’équipe première reste invaincue en la Ligue A Féminine en LNV et en Coupe de France Pro de la FFVolley, soit depuis 8 matchs. Déjà à la phase de préparation, l’équipe première avait remporté le Tournoi International de Volley-Ball de Frasnes devant les champions en titre de Belgique, des Pays-Bas, de la République Tchèque et de Suède en septembre. Tout cela résulte d’un travail et d’une stratégie bien pensée qui se situe entre les mots-clefs “gestion”, “communication”, “stabilité”, “formation”, “recrutement”.

Effectif au complet de la saison 2019-2020
Merci à Michael Kalt

Malgré quelques frayeurs sur quelques matchs, Mulhouse a toujours su trébucher sans jamais tomber et s’attribuer la victoire finale comme notamment lors des déplacements à Marcq-en-Barœul ou Mougins, c’est aussi cela la marque des grandes équipes. Pourtant rien n’est encore fait, rien n’est encore gagné définitivement, la saison de Ligue A Féminine et la Coupe de France n’en sont qu’à leur début. Le prochain match sera une étape couperet, et Mulhouse doit affronter un grand prétendant, Béziers ! Et d’ici ce mardi 12 novembre, rien n’est encore écrit, ni le nom du vainqueur, ni celui du vaincu. Et pourtant les bookmakers ont leur favori et il est alsacien.

Le club de l’ASPTT Mulhouse est bien géré, c’est l’un des plus gros budgets de la Ligue A Féminine. Les sponsors sont présents, sont visibles, certains mécènes se permettent de se fondre parmi les bénévoles. Les supporters ne viennent pas que pour le match, ils s’attroupent aussi autour des buvettes et des animations pendant les matchs et le remplissage du stade dépasse régulièrement les 2000 places pour chaque match à domicile, notamment des matchs de gala où l’équipe reçoit un favori du championnat. Et il faut parler de l’armée de bénévoles à organiser pour s’occuper des LCD, du Taraflex ®, réception des médias, des arbitres…

La communication essaie d’être omniprésente, tout est annoncé, les matchs, les résultats, les véhicules des postières sont visibles dans la ville, impossible de les rater, on croise facilement les joueuses. Les LCD au bord du terrain font la promotion des différents partenaires qui alternent selon les événements, les médias à la radio ou sur papier journal sont le relai du club et de son activité. Un calendrier des joueuses est proposé. Facebook, Instagram sont des instruments digitaux maitrisés, et les matchs sont des spectacles avec speaker, DJ, mascotte qui mettent le feu aux tribunes du Palais des Sports. Les joueuses restent sur le terrain à la fin du match pour le claping collectif avec le public. Et les matchs sont parmi les plus photographiés de France que cela soit chez les hommes ou les femmes, histoire de montrer ce que les absents ont bien pu rater.

Le club s’est toujours montré ambitieux avec des présidents ambitieux, et les années avec Magali Magail en tant que coach ont permis une continuité dans les affaires de l’équipe professionnelle. Avec elle, l’ASPTT Mulhouse est allé régulièrement en finale de la Coupe de France, en finale du Championnat de France et a rapporté le titre en Alsace en 2017.

Champion de France en 2017 et ici la Supercoupe en 2017 – Merci à Tommy BadCat

La formation des joueuses de la région est une priorité et beaucoup de pépites françaises ont connu leur première expérience professionnelle dans le club par exemple :
– Christina Bauer
– Myriam Kloster
– Déborah Ortschitt
– Léa Soldner (meilleure libero LAF 2018-2019)

Le recrutement des joueuses est aussi de qualité, récemment, la France a vu percer de nombreuses joueuses comme :
– Daly Santana (meilleure attaquante LAF 2016-2017)
– Britt Herbotts : (meilleure attaquante LAF 2017-2018)
– Ali Frantti (meilleure attaquante LAF 2018-2019)
– Athina Papafotiou (meilleure passeuse LAF 2015-2016, 2016-2017 et MVP LAF 2018-2019)
– Héléna Cazaute (Championne de France et vainqueur de la coupe de France)
– Laetitia Moma Bassoko (meilleure pointue LAF 2018-2019)

Il faut aussi parler du staff, car si Magali Magail est partie prendre des fonctions plus administratives en tant que Manager Général, elle a été remplacée par François Salvagni dont le palmarès se compose de 2 coupes européennes. Et Christophe Magail reste à ses côtés, toujours en tant que coach adjoint pour assurer la bonne continuité dans l’équipe technique.

François Salvagni (en noir) et Christophe Magail – Merci à Jean-Pierre Kieffer

Alors si régulièrement l’ASPTT Mulhouse est saison après saison au devant de la scène, ce n’est pas un hasard mais bien le résultat d’un travail, d’une volonté individuelle et collective. Et les supporters du club ne peuvent qu’apprécier ces 8 matchs invaincus. Et lorsque les étoiles sont alignées, cela peut se terminer comme en 2017, une Coupe à soulever… Qui sait ?

Merci à Michael Kalt

Block-Out Actu

Community Manager de Block-Out