Juliette Gelin : « J’aimerais être titulaire dans un club pro l’année prochaine et pouvoir faire la Ligue des Champions… »

Bonjour Juliette, c’est un plaisir de pouvoir t’interviewer, merci au nom de Block-Out.fr.
Pourrais-tu nous faire une rapide présentation de toi pour que nos lecteurs puisse mieux te connaitre ?
Bonjour je m’appelle Juliette Gelin, j’ai 18 ans, je suis née en France à Montpellier. J’ai débuté le sport à l’âge de 5 ans par le tennis. Je fais du volley depuis l’âge de 11 ans.  Je suis entrée en structure fédérale à 12 ans au pôle de Montpellier en tant qu’attaquante. L’année suivante, alors que j’étais en classe de 3ème, je me suis blessée au genou, rupture du croisé postérieur. En classe de seconde, je suis partie au pôle de Boulouris et depuis maintenant 3 ans, je suis à l’IFVB. Nous avons débuté en Championnat Elite et depuis 2 ans, nous évoluons en Ligue A Féminine. En parallèle, j’ai intégré l’Equipe de France Cadette puis Junior. Dans cette catégorie nous avons réussi à nous qualifier aux Championnats d’Europe Junior en Albanie 🇦🇱.

Tu es l’une des jeunes pépites à avoir été retenue par le sélectionneur de l’Equipe de France, Emile Rousseaux pour l’Eurovolley 2019 à Ankara.
Qu’as-tu retiré de cette expérience ?
En 2019, j’ai réussi à intégrer l’Equipe de France 🇫🇷 Sénior et j’ai pu participer à la formidable aventure des Championnats d’Europe Sénior en Turquie 🇹🇷. Le Sélectionneur m’ayant fait confiance, j’ai pu jouer quelques sets contre une des meilleures équipes du monde, la Serbie. Cela fait beaucoup de choses bien sûr, en peu de temps, c’est évidemment très enrichissant, sur le plan technique mais également sur le plan personnel : mes réactions, mes émotions. J’ai appris à me focaliser sur l’essentiel. Cela a été aussi une source d’informations sur la vie professionnelle grâce aux discussions avec les joueuses de l’Equipe de France 🇫🇷. 

Comment se passe une semaine type à France Avenir 2024 ?
Alors une semaine à l’IFVB est très remplie : 
• Lundi, on a soit kiné soit entraînement le matin, l’après-midi on a cours jusqu’à 17h et on enchaine avec l’entraînement 
• Mardi/Jeudi, on a entraînement et muscu le matin, cours de 13h à 16h et on a entraînement plus prévention et mobilité 
• Mercredi, on a cours le matin, entraînement à 14h15, on peut enchaîner avec vidéo ça dépend des semaines et après pour ma part j’enchaîne avec une heure de conduite (mon temps libre) 
• Le vendredi, nous avons cours le matin et si nous avons match à l’extérieur on part directement en début d’après-midi. Si on a match à domicile, on s’entraîne le vendredi et décrassage le samedi matin. 

Les joueuses de France Avenir 2024 semblent très soudées avec beaucoup de photos et de stories sur les réseaux sociaux.
Peux-tu en dire un mot ?
Il faut savoir que depuis l’année 2016/2017, pour la plupart (génération 2000/01), nous sommes parties à Boulouris dans le but de renforcer notre collectif pour les échéances avec l’équipe de France Cadette, puis nous sommes, en grande majorité, parties à l’IFVB pour préparer les Championnats d’Europe Junior. Et avant cela, certaines filles jouaient déjà ensemble. Donc depuis environ 4 années, nous sommes réunies en internat, en cours et à l’entraînement, forcément des affinités se créent. 

Quel est ton meilleur souvenir de match en Ligue A Féminine cette saison ?
Mon meilleur souvenir cette saison je dirai le match de Béziers, malgré la défaite et le résultat, on a su élever notre niveau, on a tenté des choses puis l’ambiance était folle ! 

Quel est le geste, l’action, le moment que tu préfères lors d’un match ?
Ce que je préfère dans un match ce sont les actions extraordinaires : n’importe quelles actions que ce soit (passes, défense, réception, relance, renvoyer une balle en face et mettre le point). 

Quel est ton joueur préféré et ta joueuse préférée au volley ?
Mon joueur préféré je dirais :  Aleksandar Atanasijević, le pointu de la Serbie 🇷🇸.
Ma joueuse préférée je dirais : Simge Aköz, la libero de la Turquie 🇹🇷.

Aleksandar Atanasijević met le feu !

Quelles sont tes ambitions au niveau du volley ?
J’aimerais être titulaire dans un club pro l’année prochaine et pouvoir faire la Ligue des Champions, puis partir à l’étranger dans les meilleurs clubs européens et mondiaux et gagner le plus de titres avec ces clubs. J’aimerai également continuer l’aventure avec l’Equipe de France Senior le plus longtemps possible et bien sûr faire les JO de 2024. 

C’est un plaisir d’avoir cette entrevue avec toi, et pour finir cette échange, nous te laissons conclure.
Merci pour cette interview, je suis contente qu’on puisse parler et faire découvrir de plus en plus le monde du volley féminin !

Pour suivre Juliette Gelin sur les réseaux sociaux :
– Facebook : https://www.facebook.com/juliette.gelin/
– Instagram : https://www.instagram.com/juju_gelin/

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de