Forum Volley

Forum Volley

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Rennes Volley 35 répond aux 10 clubs frondeurs de la LAM

Le feuilleton provoqué par le rapport de la DNACG continue. Après les sanctions subies, après les 10 clubs frondeurs de la Ligue A Masculine demandant son expulsion des playoffs, Rennes Volley 35 réagit par un communiqué de son président, Brice Chambourg et de son directoire.

A lire aussi :
- Les clubs français rattrapés par la DNACG
- Suite aux décisions de la DNACG, dix clubs de LAM se liguent contre Rennes

Le Rennes Volley 35 a pris connaissance du communiqué de presse émanant de plusieurs présidents de club de Ligue A. Depuis plusieurs mois et suite aux différentes tentatives des autres clubs et du REC Volley amateur de faire éjecter de la Ligue A le Rennes Volley 35, notre club a été auditionné à trois reprises. Lors de ces auditions notre club a fourni l’intégralité des documents comptables. C’est donc avec une connaissance totale de la situation du club que la DNACG, organe indépendant, a finalement décidé de nous retirer 3 points fermes suite à un budget annoncé en avril 2018 et considérant les efforts de notre club à se mettre en conformité avec la réglementation.
Les Présidents des clubs signataires de ce communiqué n’ont aucun accès aux éléments comptables qui ont permis à la DNACG de prendre sa décision. La gouvernance du RV35, à la tête de ce projet depuis octobre 2018, travaille sans relâche depuis cette date pour construire un club sain, fort et pérenne. Cette sanction n’est pas liée aux litiges URSSAF et Prudhommaux, en cours de règlement, qui ne sont pas considérés comme étant susceptibles de remettre en cause l’avenir du club. Ces litiges anciens et connus depuis de nombreuses années par le monde du Volley, ne dérangeaient aucunement les autres clubs tant que le RV35 oscillait entre la Ligue B et le bas de tableau de la ligue A.
Leur posture de justicier est ridicule et c’est par pur intérêt qu’ils participent à cette cabale. Leur motivation étant de se débarrasser d’un club qui pour certains pourrait être un concurrent au titre ou pour d’autres de gagner une place possible en playoff. Prétendre que cette décision ternit l’image du Volley en utilisant de telles méthodes est d’une malhonnêteté intellectuelle affligeante et produit ce qu’elle dénonce.

Communiqué du Président de Rennes Volley 35, Brice Chambourg et de son directoire