Suite aux décisions de la DNACG, dix clubs de LAM se liguent contre Rennes

Suite aux décisions de la DNACG, dix clubs de LAM se liguent contre Rennes

12 février 2020 0 Par Block-Out Actu

La colère est montée très haut d’un cran en Ligue A Masculine de la LNV après les sanctions décidées par la DNACG à l’encontre de Rennes. 10 clubs de la LAM ont formé une fronde et ont signé un communiqué commun demandant l’exclusion de Rennes des playoffs pour iniquité sportive. Ce qui est loin des 5 points de retrait dont 3 fermes dans le classement du championnat de cette saison.

Lire aussi notre article Les clubs français rattrapés par la DNACG

Suite à la décision de la commission d’appel de la Fédération Française de Volley d’infliger 3 points de pénalité au club de Rennes, nous déclarons conjointement prendre acte de cette décision et en contester vivement la cohérence.
Compte-tenu des différentes déclarations, parfois contradictoires, distillées par le club lui-même, il nous semble particulièrement inéquitable d’avoir laissé ce club participer au championnat de France, et désormais dangereux pour la crédibilité de notre championnat de prendre le risque de lui laisser la possibilité de participer aux play-offs et d’éventuellement gagner cette compétition.
Les informations qui sont connues de tous sur ces redressements URSSAF, mises aux Prudhommes et dépassement de masse salariale encadrée, nous laissent à penser que ce club ne sera pas en mesure de participer au championnat la saison prochaine. Il nous paraît donc irréel de prendre le risque de laisser le Rennes Volley 35 participer aux phases finales de notre championnat. Le résultat serait catastrophique pour l’image du Volley-Ball. De surcroit, ce serait mépriser l’équité sportive qui devrait être de mise dans notre championnat.
Tous les clubs ont été confrontés, un jour, à la DNACG et nous ne retrouvons pas, dans cette décision que nous jugeons tous injuste, la rigueur dont est sensée faire preuve cette institution.

Communiqué commun des clubs de Ligue A Masculine de Narbonne, Tours, Chaumont, Nantes-Rezé, Tourcoing, Ajaccio, Poitiers, Cannes, Sète, et Montpellier

Pour rappel, la DNACG a décidé des mesures suivantes :
Retrait de 2 points fermes au classement du club en championnat LAM pour la saison 2019/2020 (correspondant à la levée totale du sursis issus de la décision du 22 janvier 2019) pour communication d’informations inexactes à la DNACG conformément à l’article 10.b du Chapitre 3 de l’annexe 2 du Règlement DNACG.
Retrait de 3 points, dont 2 avec sursis, sur le championnat LAM 2019/2020 pour inobservation des décisions de la DNACG et rupture manifeste d’équité sportive conformément à l’article 13 du Chapitre 3 de l’annexe 2 du Règlement DNACG.