Navigation du forum
Fil d’Ariane du forum – Vous êtes ici :Forum Volley Block-OutBlock-France: Volley en FranceCoupe de France Féminine 2021/202 …
Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Coupe de France Féminine 2021/2022

PrécédentPage 3 de 3

Pour les férus de statistiques, voici celles des deux demi-finales d’hier soir qui n’ont malheureusement pas été mises en ligne par la fédération.

Nice-Matin de ce jour 

White est-il blessé ?

Le Cannet a donc remporté la coupe de France. Je laisse aux suiveurs réguliers le commentaire de la partie.

Sportivement parlant, je me contenterai de signaler la grosse performance de Gelin malgré la défaite cannoise.

En revanche, l'arbitrage, pour ce niveau de compétition, était très moyen.

Côté retransmission, ça fait plaisir de revoir du volley féminin en clair à la télévision.

Jaali 💙

Je reviens sur la regle une francaise sur le terrain.

Elle est bien en vigueur en coupe de FRANCE et le COVID n'a rien change.Celui qui contest doit nous donner l'ecrit qui l'a supprimé

Seulement l'amende est trop petite .

Une finale de coupe de FRANCE avec une seule  FRANCAISE sur le terrain sur 14 joueuses  avec 3 internationales FRANCAISE sur le banc qui n'ont pas joue une seconde cela me dégoute et aurait du dégouter le president de la Federation qui assistait au match.

Citation de Mathieu le 3 avril 2022, 15 h 35 min

Je reviens sur la regle une francaise sur le terrain.

Elle est bien en vigueur en coupe de FRANCE et le COVID n'a rien change.Celui qui contest doit nous donner l'ecrit qui l'a supprimé

Seulement l'amende est trop petite .

Une finale de coupe de FRANCE avec une seule  FRANCAISE sur le terrain sur 14 joueuses  avec 3 internationales FRANCAISE sur le banc qui n'ont pas joue une seconde cela me dégoute et aurait du dégouter le president de la Federation qui assistait au match.

Ce que vous dites est inattaquable mais personne n'a mis un couteau sous la gorge de certaines de ses joueuses pour signer dans un club dans lequel il était évident que la concurrence serait terrible .D'autre part il y a des françaises qui ont fait le choix de l'étranger et par exemple je ne crois pas qu'une fille comme Lisa Jeanpierre doive le regretter puisqu'elle a joué -joué- une finale de challenge cup alors qu'avant de partir personne en France lui faisait confiance . Donc on peut le regretter certes mais disons que les raisons sont multiples ....

 

Citation de victor le 3 avril 2022, 18 h 17 min
Citation de Mathieu le 3 avril 2022, 15 h 35 min

Je reviens sur la regle une francaise sur le terrain.

Elle est bien en vigueur en coupe de FRANCE et le COVID n'a rien change.Celui qui contest doit nous donner l'ecrit qui l'a supprimé

Seulement l'amende est trop petite .

Une finale de coupe de FRANCE avec une seule  FRANCAISE sur le terrain sur 14 joueuses  avec 3 internationales FRANCAISE sur le banc qui n'ont pas joue une seconde cela me dégoute et aurait du dégouter le president de la Federation qui assistait au match.

Ce que vous dites est inattaquable mais personne n'a mis un couteau sous la gorge de certaines de ses joueuses pour signer dans un club dans lequel il était évident que la concurrence serait terrible .D'autre part il y a des françaises qui ont fait le choix de l'étranger et par exemple je ne crois pas qu'une fille comme Lisa Jeanpierre doive le regretter puisqu'elle a joué -joué- une finale de challenge cup alors qu'avant de partir personne en France lui faisait confiance . Donc on peut le regretter certes mais disons que les raisons sont multiples ....

 

La regle qui a ete donnée quand les cas de Covid flambaient etait  pour remplacer la regle des matchs a rejouer quand on avait 3 cas.

La regle est la suivante ; "en  cas de nombreux cas de COVID il suffira d'etre  6 pour jouer ".

LE CANNET n'etait pas dans cette situation samedi et aurait du mettre une Francaise sur le terrain .

Que fait le syndicat de joueuses?

BEZIERS ,CANNES  ont été laisés

Citation de Mathieu le 3 avril 2022, 15 h 35 min

Je reviens sur la regle une francaise sur le terrain.

Elle est bien en vigueur en coupe de FRANCE et le COVID n'a rien change.Celui qui contest doit nous donner l'ecrit qui l'a supprimé

Seulement l'amende est trop petite .

Une finale de coupe de FRANCE avec une seule FRANCAISE sur le terrain sur 14 joueuses avec 3 internationales FRANCAISE sur le banc qui n'ont pas joue une seconde cela me dégoute et aurait du dégouter le president de la Federation qui assistait au match.

Sans aller parler de dégoût, le fait qu’il n’y ait eu qu’une française dans l’équipe du RCC et surtout aucune française dans l’équipe du Volero m’a fortement déçu et ce titre m'a laissé un goût amer puisque étant cannois de naissance, résident et supporter du Cannet.
Plusieurs autres personnes m'ont confirmé l'existence de cet amendement qui aurait abrogé la règle d’une obligation de JIFF et j'espère pouvoir l'obtenir prochainement car je n’en ai trouvé aucune trace sur le site de la LNV. Je suppose que celui-ci a été promulgué afin d’éviter le report de matchs dans le cas où une équipe aurait été dans l’incapacité d’aligner une JIFF sur un match suite à l’expansion des cas de Covid-19.
Ici, à l’évidence, cet amendement a été détourné de son but initial pour pouvoir aligner une équipe la plus forte possible, que ce soit en 1/4, en demi et en finale. Je ne suis pas certain que le club cannois se serait privé d'utiliser cet amendement dans le cas où l'équipe se serait retrouvé sans pouvoir aligner leur libero Juliette Gelin. et ce ne  sont pas les cries d'orfraie de leur coach en fin de match qui me feront penser le contraire.

Quant à l’amende donné au club qui enfreint la règle sur l'obligation d'une JIFF, elle est vraiment dérisoire : 516€ pour un match du tournoi et 1548€ pour le match donnant le titre. Une pacotille pour tout club de LAF. Est-ce là le prix d’une coupe de France ?

Alors à qui la faute ?
Au club qui a profité d’une faille dans un règlement pas assez contraignant ?
A la fédération qui ne sait pas imposer aux clubs une ligne de conduite vertueuse ?
Aux présidents de clubs qui préfèrent probablement que le règlement n’impose qu’une JIFF sur le terrain et qui se lèvent tous vent debout dès que l'éventualité d'augmenter ce quota est évoqué ?

Sûrement un peu de tout ça et peut-être pour bien d’autres raisons sans doute…

Alors oui,Mathieu, retrouver 3 internationales françaises sur le banc lors de cette finale est désolant et révoltant. Mais si le staff a pris le risque de créer cette polémique et que le club est prêt à payer une amende ridicule, c’est qu’il n'a pas fallu longtemps pour peser le pour le contre d'un choix qui leur permet d’atteindre leur objectif.

Maintenant, revenons à la question de fond et soyons factuels.
Voici un point sur la présence des françaises lors des matchs de la phase régulière de LAF.
Ces données sont extraites des statistiques de la LNV et je les ai classé par club. Les tableaux sont classés par le pourcentage de Sets joué par joueuse. Je ne peux malheureusement pas aller jusqu’à savoir combien de points la joueuse a joué dans le set ce qui éviterait de compter les cas de figure de la française qui rentre sur une double changement pour servir puis est remplacée par la libero au point suivant ce qui permet de respecter le quota JIFF sans qu’aucune française ne soit présente sur le terrain.

Indicateur intéressant : Sur les 75 joueuses françaises qui ont jouée cette phase régulière, seules 30 d'entre-elles ont joué + de 50 % des sets.

LE CANNET

MULHOUSE

VENELLES

TERVILLE

NANTES

CANNES

SAINT RAPHAËL

MARCQ-EN-BAROEUL

BÉZIERS

PARIS ST-CLOUD

CHAMALIERES

VANDŒUVRE

ÉVREUX

Pas de FRANCAISE en finale de la coupe

 

Non il n' y a pas de faille dans le reglement

Le reglement ecrit  est le suivant : "si on a que 6 joueuses à cause des contaminations le match a lieu " Tous les clubs l'ont eu

Il y a seulement des gens qui les respectent et d'autres pas qui preferent payer 1500€ d'amende  et achete leur finale.

LE CANNET a fait une faute grave pour le volley Francais

L'amende doit passer à 10000€ mais ce ne sera peut etre pas suffisant

Il faudrait que des internationales francaises refusent de jouer dans ces conditions

Citation de Mathieu le 3 avril 2022, 23 h 02 min

Pas de FRANCAISE en finale de la coupe

 

Non il n' y a pas de faille dans le reglement

Le reglement ecrit  est le suivant : "si on a que 6 joueuses à cause des contaminations le match a lieu " Tous les clubs l'ont eu

Il y a seulement des gens qui les respectent et d'autres pas qui preferent payer 1500€ d'amende  et achete leur finale.

LE CANNET a fait une faute grave pour le volley Francais

L'amende doit passer à 10000€ mais ce ne sera peut etre pas suffisant

Il faudrait que des internationales francaises refusent de jouer dans ces conditions

Pourquoi demander uniquement aux joueuses de se révolter ? Les premiers qui devraient dénoncer cette stupidité d’obligation D’UNE SEULE JIFF sur le terrain devraient être les présidents de club eux-mêmes. Or, ce sont eux les premiers à ne pas le souhaiter ! Ils sont systématiquement opposés à la moindre petite augmentation de ce curseur, même quand il a été proposé de passer à 1 joueuse JIFF HORS LIBERO ! 
Du foutage de gueule oui !!! 😡

Non.monsieur la commission qui doit faire des propositionq pour plus de francaise ne s'est pas reuni depuis septembre .pas etonnant la vice presidente de la lnv.en fait partie.et cela c'est du foutage de gueule.

Il y a plusieurs chose a faire dans ce domaine mais ni la lnv ni la ffvb ne s'en inquiette .

Citation de Mathieu le 4 avril 2022, 0 h 06 min

Non.monsieur la commission qui doit faire des propositionq pour plus de francaise ne s'est pas reuni depuis septembre .pas etonnant la vice presidente de la lnv.en fait partie.et cela c'est du foutage de gueule.

Il y a plusieurs chose a faire dans ce domaine mais ni la lnv ni la ffvb ne s'en inquiette .

Moi, c’est mademoiselle s’il vous plaît.

alors expliquez-moi pourquoi TOUS les présidents et présidentes ne montent pas au créneau pour réclamer plus de françaises alors ? Ce sont eux qui sont à ses commissions non ? Ce sont au final les joueuses qui en subissent les conséquences mais si on ouvre nos gueules, on le paye cash.

Citation de Coraliizzzz le 3 avril 2022, 23 h 46 min
Citation de Mathieu le 3 avril 2022, 23 h 02 min

Pas de FRANCAISE en finale de la coupej

 

Non il n' y a pas de faille dans le reglement

Le reglement ecrit  est le suivant : "si on a que 6 joueuses à cause des contaminations le match a lieu " Tous les clubs l'ont eu

Il y a seulement des gens qui les respectent et d'autres pas qui preferent payer 1500€ d'amende  et achete leur finale.

LE CANNET a fait une faute grave pour le volley Francais

L'amende doit passer à 10000€ mais ce ne sera peut etre pas suffisant

Il faudrait que des internationales francaises refusent de jouer dans ces conditions

Pourquoi demander uniquement aux joueuses de se révolter ? Les premiers qui devraient dénoncer cette stupidité d’obligation D’UNE SEULE JIFF sur le terrain devraient être les présidents de club eux-mêmes. Or, ce sont eux les premiers à ne pas le souhaiter ! Ils sont systématiquement opposés à la moindre petite augmentation de ce curseur, même quand il a été proposé de passer à 1 joueuse JIFF HORS LIBERO ! 
Du foutage de gueule oui !!! 😡

Je trouve que ce serai bien d'insister sur une deuxième française -hors libéro - . Ou bien dans un système de "draft" de recruter un fille de France 24  .... Peut être qu'ils craignent que le niveau du championnat baisse et que les françaises partent à l'étranger mais je ne crois pas que ce soit une conséquence assurée . Il faut bien remarquer que des françaises partent -je pense  sans regret- je prenais l'exemple de Lisa Jeanpierre.  . Quant à ce que vous dites au niveau des présidents je ne crois pas que ce soit leur rôle eux ont pour ambition que leur équipe soit la meilleure possible , c'est la fédé qui investit sur les jeunes qui doit les obliger  ; par exemple en Turquie ou Italie ou un nombre plus important de joueuses du pays est imposée je ne pense pas que les entraineurs ou présidents  s'en réjouissent mais la fédé ne souhaite pas que les locales restent sur le carreau......je comprends votre colère puisque vous semblez être une joueuse

Je me suis un peu emportée hier et je vous prie tous et toutes de m’excuser si mes propos ont été un peu excessifs.
Oui, en effet, les présidents ont d’abord comme intérêt celui de leur club, c’est certain. Mais il ne faudrait pas qu’ils oublient que ces mêmes clubs existent grâce aux joueuses qui les composent et que ce serait la moindre des choses qu’ils fassent ne serait-ce que le minimum pour que leurs joueuses soient respectées dans leur engagement auprès des instances du volley national auprès desquels ils peuvent influer.

Quand on prend la décision de se donner corps et âmes pour faire de notre passion un métier, il serait normal que nous soyons un minimum respectées. Tout le monde est d’accord pour dire que cette limitation a une JIFF (quel terme hideux et si impersonnel pour représenter une Joueuse Issue de la Formation Française !) est totalement aberrant. Il n’y a qu’en France où ce quota ( autre terme oh combien rabaissant !) est si bas il me semble. La fédération a t’elle si peu confiance en l’engagement de ses joueuses françaises qu’elle ne leur laisse qu’une toute petite, minuscule, anodine et ridicule possibilité de pouvoir prétendre progresser au sein de l’élite du volley français ? Nous ne manquons pas de talent dans nos centres de formations et les structures fédérales existent et se structurent et c’est une excellente chose. Alors pourquoi mettre ces obstacles sur le parcours de jeunes joueuses qui ne souhaitent qu’une chose : s’investir et tout sacrifier pour pouvoir vivre de leur passion dans leur propre pays.
Alors oui, on part de loin et le travail est long et difficile. L’équipe de France féminine a fait un bond dans le ranking FIVB et cela se répercutera sur l’engouement des jeunes, sur le nombre de licences qui augmente et dont la fédé se gausse, notamment après le titre olympique des masculins.
Mais pensez-vous réellement qu’être une volleyeuse française aujourd’hui fait rêver les petites qui s’inscrivent en club ? Que font la fédé et la LNV pour médiatiser le volley ? Tout ce qui est fait est minable, risible et tourné systématiquement en ridicule. Chaque année, chaque saison, c’est le même constat ! Ok les garçons sont le porte-étendard de notre sport. Ok on a pris un entraîneur national top niveau et mis en place le projet pour que l’équipe de France féminine performe en 2024. Mais il est quand même primordial que nos instances prennent conscience que nous avons aussi, à un niveau plus modeste,  besoin d’avoir des "potentialités", des "éventualités" car ce n’est pas en restant sur le banc ou en rentrant au service "pour faire le nombre" qu’on s’épanouira et qu’on se motivera.

“Le premier travail d’un manager n’est pas d’apporter la motivation mais de supprimer les obstacles.”

Citation de Coraliizzzz le 4 avril 2022, 22 h 47 min

Je me suis un peu emportée hier et je vous prie tous et toutes de m’excuser si mes propos ont été un peu excessifs.
Oui, en effet, les présidents ont d’abord comme intérêt celui de leur club, c’est certain. Mais il ne faudrait pas qu’ils oublient que ces mêmes clubs existent grâce aux joueuses qui les composent et que ce serait la moindre des choses qu’ils fassent ne serait-ce que le minimum pour que leurs joueuses soient respectées dans leur engagement auprès des instances du volley national auprès desquels ils peuvent influer.

Quand on prend la décision de se donner corps et âmes pour faire de notre passion un métier, il serait normal que nous soyons un minimum respectées. Tout le monde est d’accord pour dire que cette limitation a une JIFF (quel terme hideux et si impersonnel pour représenter une Joueuse Issue de la Formation Française !) est totalement aberrant. Il n’y a qu’en France où ce quota ( autre terme oh combien rabaissant !) est si bas il me semble. La fédération a t’elle si peu confiance en l’engagement de ses joueuses françaises qu’elle ne leur laisse qu’une toute petite, minuscule, anodine et ridicule possibilité de pouvoir prétendre progresser au sein de l’élite du volley français ? Nous ne manquons pas de talent dans nos centres de formations et les structures fédérales existent et se structurent et c’est une excellente chose. Alors pourquoi mettre ces obstacles sur le parcours de jeunes joueuses qui ne souhaitent qu’une chose : s’investir et tout sacrifier pour pouvoir vivre de leur passion dans leur propre pays.
Alors oui, on part de loin et le travail est long et difficile. L’équipe de France féminine a fait un bond dans le ranking FIVB et cela se répercutera sur l’engouement des jeunes, sur le nombre de licences qui augmente et dont la fédé se gausse, notamment après le titre olympique des masculins.
Mais pensez-vous réellement qu’être une volleyeuse française aujourd’hui fait rêver les petites qui s’inscrivent en club ? Que font la fédé et la LNV pour médiatiser le volley ? Tout ce qui est fait est minable, risible et tourné systématiquement en ridicule. Chaque année, chaque saison, c’est le même constat ! Ok les garçons sont le porte-étendard de notre sport. Ok on a pris un entraîneur national top niveau et mis en place le projet pour que l’équipe de France féminine performe en 2024. Mais il est quand même primordial que nos instances prennent conscience que nous avons aussi, à un niveau plus modeste,  besoin d’avoir des "potentialités", des "éventualités" car ce n’est pas en restant sur le banc ou en rentrant au service "pour faire le nombre" qu’on s’épanouira et qu’on se motivera.

“Le premier travail d’un manager n’est pas d’apporter la motivation mais de supprimer les obstacles.”

Je partage totalement votre point de vue sur le fond Coraliz . Par exemple quand je vois que certains clubs pros ne veulent pas de joueuses "étudiantes" cela me parait incroyable

PrécédentPage 3 de 3
Flux RSS